Shop-Name

 
Tél: 071-288 67 64

Un bien-être meilleur et plus d’énergie

Durant la saison « sombre », de nombreuses personnes souffrent d’un manque de lumière.

Le matin, on quitte la maison alors qu’il fait encore nuit et au retour, le soir, il fait à nouveau sombre.
En règle générale, on ne profite pas de la lumière pendant la journée, ce qui en occasionne un manque. Pour près de 15% de la population, cette situation provoque des problèmes massifs.



Une absence d’énergie et une avidité pour les hydrates de carbone, voire l’apparition d’une dépression, sont le résultat de cette insuffisance de lumière. Les souffrances et la dépression saisonnières présentent de nombreux aspects.

Dans ce cas, la luminothérapie est le meilleur choix.



La luminothérapie doit se trouver au centre de la vie
sanalux accorde une attention particulière à la luminothérapie au poste de travail

„La luminothérapie doit se trouver au centre de la vie, donc au poste de travail et au salon“, dit Christoph Posselt, psychologue diplômé et responsable de sanalux.

La salle d’attente du médecin, le poste de travail ou encore l’appartement bénéficie d’une plus-value grâce à la luminothérapie. La recherche a montré que la seule augmentation de la lumière perçue quotidiennement conduit au succès. Soulignons que le SAN 20 et le SAN live sont destinés au domicile, alors que le SAN Brightspark est conçu, globalement pour le bureau. Le SAN Origo d’Eero Arnio mérite même une mention particulière. Pour le domicile, la réalisation innovante de ces lampes de luminothérapie promet des solutions individuelles avec un effet luminothérapeutique. C’est surtout le design finlandais qui enthousiasme les utilisateurs exigeants.



Qu’est-ce que la luminothérapie ?
La lumière pour une meilleure ambiance
Avoir le niveau d’énergie et de rendement habituel même pendant la saison sombre.

Dépression saisonnière (DS), dépression hivernale
En automne et en hiver, le gris ton sur ton pèse sur le psychisme, comme chaque année, et la mélancolie, voire même la dépression, peuvent s’installer.

DS subsyndromale (DS-S)
Cette forme amoindrie révèle surtout en automne/hiver un trouble de l’état d’esprit avec un bien-être général réduit. La promptitude à être performant est tout aussi réduite.

Bonne humeur et bien-être corporel également les jours critiques
Syndrome prémenstruel. Plus de la moitié des femmes se plaignent avant les règles de troubles physiques et psychiques majeurs tels qu’absence d’énergie, variation importante de l’humeur et faible résistance au stress.